Le déménagement à Venir : De Coubert à Lieusaint

projet artistique crp coubert esat orange épicée handicap
  1. Accompagner un événement majeur pour le centre et ses usagers. Le déménagement devient le prétexte de l’intervention artistique et lui donne une situation contextuelle précise. Ce projet théâtral devient l’endroit où les usagers peuvent devenir acteur de ce déménagement, y prendre part et en faire partie de manière active. Leur contribution leur servira ensuite à s’approprier le nouveau lieu, puis ensuite le nouveau quartier.
  1. Le « Déménagement À VENIR » se passera en deux phases réparties sur deux années : EMBALLER / DÉBALLER. La première année il s’agira de choisir ce qu’on emporte du patrimoine puis de le faire rentrer dans les cartons. La seconde année donnera lieu au grand déballage des cartons, puis au positionnement du patrimoine de Coubert dans le nouveau bâtiment, mêlé au patrimoine de Lieusaint, mis en valeur pour l’occasion.

Le projet est construit autour de 4 chantiers :

–     Des ateliers de pratique théâtrales en salle et sur sites

–     Des ateliers d’écriture

–     Des ateliers de création plastique

–     Des temps forts mis en scène réunissant les trois chantiers précédents.

Les différents chantiers

Chantier 1

L 'inventaire

Les apprentis déménageurs composés des travailleurs de l’ESAT, des stagiaires de l’UEROS et de ceux de la réadaptation professionnelle se lancent dans l’inventaire de ce qu’ils aimeraient emmener à Lieusaint, dans le nouvel établissement. L’objectif de cette entreprise de déménagement c’est d’emporter ce qui habituellement, ne se déménage  pas !  C’est le chantier de  l’inventaire.

 

Chantier 2

Cette fois-ci, c’est le chantier du descriptif et de l’observation après celui de l’inventaire.

Accompagné de DAZ et de PAT, chaque apprenti  déménageur (travailleurs de l’ESAT Orange Epicée et stagiaires de l’UEROS) se mettent à décrire grâce à l’écriture les objets qu’ils veulent emmener à Lieusaint, le nouvel établissement. Le déménageur finit par devenir poète, chacun réalisera un HAIKU (forme poétique venu du japon).

 

Chantier 3

La mise en carton

les chantiers se succèdent, les apprentis déménageurs attaquent la délicate mise en carton, toujours sous les yeux et les mains de DAZ et PAT. La piscine, l’automne, le ciel… vont-ils rentrer dans les cartons ? L’établissement de Lieusaint qui continue à se construire à grands pas se pose la question, maintenant qu’il a UN NOM, il veut tout savoir…

Chantier 4

Le déménagement

BIENTÔT