L’histoire commence en 1946

De 1946 à 1965 c’est un établissement post-cure. Son activité principale est le développement précoce du Réentraînement professionnel et scolaire et la mise en place de formations de « reclassement professionnel » : Dessinateurs, aides comptables, horticulteur/jardiniers. Son agrément de post-cure et de Réadaptation Professionnelle devient Centre de Réadaptation Professionnelle. Les années 1970 voient l’implantation de la maison médicale pour personnes âgées puis dans les années 1980 celle du Centre de Rééducation Neurologique et Fonctionnelle. Le CRP obtient en 1995 l’agrément pour l’ouverture d’un Centre de Préorientation. En 2001, celui de l’Unité expérimentale d’Evaluation de Ré entraînement et d’Orientation Socioprofessionnelle (UEROS). L’objectif n’a pas changé permettre à ceux dont la santé ne permet pas ou plus d’exercer un métier, de les aider à en retrouver un emploi adapté à leur handicap.

 

 

Notre Mission

Mission d’intérêt public, le CRP Coubert Oriente, forme, insert dans l’emploi des personnes en situation de handicap depuis 70 ans. Il s’inscrit dans un droit à la réparation, suite à une problématique de santé qui a pour conséquence de ne plus pouvoir exercer son métier ou d’être dans une activité professionnelle. Ce droit à la réparation est financé par l’Assurance maladie. L’existence des centres de réadaptation professionnelle est régie par le code de la sécurité sociale Article L432-6 à Article L432-12 et le code du travail Article R5213-9 à Article R5213-14

L'article vous plait, partagez le