La formation BPJEPS s’illustre au CRP Coubert

bpjeps crp coubert animation handicap

Que veut dire BPJEPS : Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, une formation de niveau 4. Un diplôme riche par sa diversité. En effet, il propose quatre secteurs différents : L’animation culturelle, l’animation sociale, l’animation de loisir et l’animation d’éducation à l’environnement. Il est délivré par le Ministère des Sports.

Se former au CRP Coubert

Un forum, deux forums, une vidéo, deux vidéos… des stagiaires animateurs (trices) qui se mettent en scènes durant leurs formations du préparatoire jusqu’à la partie qualifiante de la formation : deux groupes, deux projets. Grâce à deux projets distincts les stagiaires vont mettre en pratique les apports théoriques de leurs formations. Ils peuvent concrètement toucher du doigt ce que veut dire :

  • Situer son activité d’animation sociale dans un territoire
  • Maîtriser les outils et techniques de l’animation sociale
  • Conduire des activités d’animation sociale

Vidéo 1 : L'écologie comme outil d'animation sociale

Un premier projet durant le préparatoire (BPJEPS 04) : un forum sur le gaspillage alimentaire le 22 et 23 avril 2020

Vidéo 2 : La vidéo comme outil d'animation sociale

Un second projet (BPJEPS 03) : réaliser trois films, un sur la connaissance et le focus des stagiaires sourd du crp Coubert, un autre sur un atelier d’activité d’animation sociale et un dernier sur le thème de l’inclusion.

Au CRP Coubert se sont donc des animateurs (trices) sociaux qui sont formés. L’animation sociale c’est faire vivre des projets d’animation dans différents lieux de vie, différents établissements où l’on retrouve des publics fragilisés : des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées par exemple. L’animateur (trice) social(e), c’est d’abord un professionnel qui va s’intéresser en tout premier lieu à son public, aux personnes fragilisées qu’il ou qu’elle va côtoyer.

Après une approche théorique, en formation, l’animateur (trice) va pouvoir concrétiser la connaissance de son public grâce à des périodes de stage en entreprise : elles sont au nombre de quatre.  Ces périodes de stages, se déroulent dans  toutes types de structure, comme par exemple des associations, des collectivités, des structures sanitaires ou médico-social…

Les personnes qui intègrent cette formation sont en reclassement professionnel pour des raisons de santé.  Elles sont souvent issues d’un autre secteur que celui de l’animation. C’est pour cela que l’équipe pédagogique met l’accent sur les techniques d’animation : le cœur de métier du futur animateur : des outils et des mises en situation concrètes pour être opérationnel immédiatement lors d’une future prise de poste.

Éducation populaire au cœur de la Formation BPJEPS

En effet l’équipe pédagogique utilise cette technique d’apprentissage. L’objectif est  de développer les capacités de chacun à vivre ensemble, à confronter ses idées, à partager une vie en groupe,  à s’exprimer en public, à écouter, à accepter des points de vue différents. En d’autres termes la définition et le savoir être de l’animateur (trice) social(e).

Au terme de la formation, le stagiaire doit être capable de :

Pour en savoir plus :

Consulter la fiche de formation

Soyez-vous même les autres sont déjà pris

Oscar Wild

L'article vous plait, partagez le

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.